Adieu 2016, bonjour 2017…

Immobilité bleue, reflets sur la mer ; lire, écrire, relire, travailler, dormir, trinquer aux projets éblouissants, écouter le vent, observer les oiseaux qui picorent dans la mangeoire du jardin, corriger des pages, chercher des synonymes, parfois des rimes, voilà ma vie. Elle est très sédentaire en ce début d’année 2017.

Beauté, Joyau-tout-en-or…

 Ma mère me laissait partir, après m’avoir nommée « Beauté, Joyau-tout-en-or » ; elle regardait courir et décroître sur la pente son oeuvre, « son chef-d’oeuvre », disait-elle. J’étais peut-être jolie ; ma mère et mes portraits de ce temps-là ne sont pas toujours d’accord… Je l’étais à cause de mon âge et du lever … Continuer la lecture de Beauté, Joyau-tout-en-or…

L’amour est partout où tu regardes

[…] Le vent dans tes cheveux défaits Comme un printemps sur mon trajet Un diamant tombé d’un coffret Seule la lumière pourrait Défaire nos repères secrets Où mes doigts pris sur tes poignets Je t’aimais, je t’aime et je t’aimerai Et quoique tu fasses L’amour est partout où tu regardes Dans les moindres recoins de … Continuer la lecture de L’amour est partout où tu regardes

Sous les nuages errants…

Le souvenir du temps nomade fait battre mon coeur, les Cheyennes, les Lakotas... Il n'y avait pas de murs, pas de frontières, les peuples des chemins vivaient sous les nuages errants... Peuples de la terre, passagers du ciel, ils se rassemblaient et se comprenaient. Loin des lois qui régissent le monde . Ivres parmi l'écume … Continuer la lecture de Sous les nuages errants…