Ecrire

Nous avons faits écrivains ceux qui n’ont fait, après tout, qu’écrire. L’écrivain est une conséquence, on n’est écrivain que parce qu’on écrit. C’est une lapalissade, je sais, mais qu’il est bon de rappeler. Je crois même qu’on ne se rend pas compte de la vérité et de la profondeur de cette évidence. Alors écrivons, noircissons des carnets par milliers, tâchons de dénouer ce qui en nous attend d’être dit ; préoccupons-nous le moins possible du style, il prendra forme au fil du temps, au fil des pages. Il faut tâcher de parvenir enfin au confluent de ce qu’on a lu, de ce qu’on lit et qui nous travaille, et il faut bondir encore au-delà...

L’esprit souffle où il veut…

Cercle des Scribes -1- En ce moment je lis des biographies, des autobiographies, des journaux d'écrivains ; la vie est presque la même pour nous tous lorsque nous sommes dans le processus de création ; aucun auteur, ne semble faire grand-chose de plus que ce qui est accessible à tous ... Cependant je ne peux … Continuer la lecture de L’esprit souffle où il veut…

Un passage incontournable

L'écriture ne m'a jamais quittée. Chaque livre comme chaque écrivain a un passage difficile, incontournable. Et il doit prendre la décision de laisser cette erreur dans le livre pour qu'il reste un vrai livre, pas menti. C'est dans une maison qu'on est seul. Et pas au-dehors d'elle mais au-dedans d'elle. Dans le parc il y … Continuer la lecture de Un passage incontournable

Je m’assois à mon bureau et…

Le secret de l’écrivain : ne pas attendre que d’autres apprécient ce que vous avez fait comme vous l’appréciez. Ne pas espérer que quiconque y perçoive les émotions que vous y avez investies. Une fois cela compris, tout ira bien. Le résultat n’est ni indifférence ni apathie – mais autonomie.