Blog

Mon grain de sable sur la plaine immense et fiévreuse du monde.

La fin de l’artisanat numérique

[…] Le Web né comme un réseau décentralisé ne cesse chaque jour de se centraliser davantage. Les petits acteurs disparaissent de la carte du cyberspace, mais aussi de nos rues. Conséquence : les plateformes règnent en maître. Le Web se résume à quelques grands centres commerciaux.[…] Je viens de découvrir cet article qui a changé […]

Plus
Si « la clé du bonheur, c’est d’être maître de son temps », comme le conclut le documentariste allemand Florian Opitz au terme de l’enquête qu’il a menée sur les causes de sa propre frénésie, alors ce monde compte peu d’heureux.