Marie an Avel

J’ai accompli de délicieux voyages, embarqué sur un mot…

— H. de Balzac (1799-1850

Itinéraire :

Tout juste fêté ses 19 ans, Marie fait sa valise pour aller faire du théâtre à Paris. À la capitale elle fait ses premiers pas sur les planches et se passionne pour les auteurs de théâtre et la mise en scène. Quelques années plus tard elle revient en Bretagne pour se rapprocher de la mer et créer une compagnie de théâtre.

Entre des créations de spectacle pour le jeune public et l’enseignement de l’art dramatique (MJC, associations scolaires, groupe d’agricultrices, MPT, milieu hospitalier) elle reprend sa plume et noircit de nombreuses pages de carnets. Au départ ses écrits sont des adaptations de (contes, nouvelles, romans) pour la scène ; puis, son imagination se sentant à l’étroit avec les contraintes du plateau ou les indisponibilités des comédiens/nnes, elle décide de libérer sa plume et prend un nouveau départ pour des expéditions imaginaires sans obligations de temps ni de lieux.

En 2010, elle laisse définitivement son chapeau de scène en coulisse pour créer un diapolivre avec les « Éditions Trois D Jeunesse ». Narration, montage vidéo, enregistrement des voix, le diapolivre, « Le fantastique voyage de Grinngrinn » a rencontré un grand succès dans les Médiathèques et les Bibliothèques.

Depuis, elle collabore avec un illustrateur et publie des livres illustrés.

Elle a publié cinq livres jeunesse avec l’illustrateur Sylvano Bulfoni, un sixième est en cours de mise en page, un autre en réécriture, un autre… Pour les adultes, elle a composé une nouvelle illustrée de photos, une deuxième attend patiemment son tour. Elle travaille sur un roman en tryptique…

Elle vit à Enez Arzh, l’île de l’ours, dans une maison ombragée de grands pins. L’un d’eux – le plus haut et le plus fort – lui raconte le vent, sa force ou sa tranquillité. Là-bas, les bruits du monde ne parviennent qu’affaiblis par la traversée de la mer, en revanche les légendes y accourent…


Bibliographie

2019 : Premier roman
2020 : L’escalade du Mont Potiron (Collection « Papotages à tous les étages).