La plupart des livres finissent en : rouleaux de papier toilette !

Comment éviter qu’un livre sur quatre soit détruit ?

Cette proportion est même beaucoup plus importante pour le livre « noir » – sans images : romans et essais — puisqu’elle peut représenter jusqu’à 50% voire 80% pour certains romans de la rentrée littéraire.
Des solutions ?
1e solution • L’impression à la demande
2e solution • Le livre numérique ?
D’autres solutions pour éviter de massacrer les forêts inutilement ?
3e solution • On broie des livres pour faire du papier recyclé. Mais peu de livres sont imprimés sur du papier recyclé car les consommateurs n’en veulent pas. Dommage non ?

l-pilon

Les réflexions intéressantes relevées dans l’article…

Que faire ?
De nombreux éditeurs donnent à des associations : Bibliothèques sans frontières, RecycLivres, le festival annuel « Partir en Livres » (fête du livre pour la jeunesse), le mouvement « Lire et faire lire ».

Donner ? À qui ?
En premier lieu, il faut que l’offre rencontre la demande, ce qui n’est pas évident. « Rien ne sert d’envoyer en Afrique des livres qui ne seront pas lus car ils ne correspondent pas aux programmes scolaires ou aux besoins locaux ».
Les bibliothèques ? Elles recherchent des ouvrages en bon état. « Trier pour elles représente un coût pour les éditeurs qui, de surcroît, tueraient le marché commercial en donnant gracieusement des livres à des clients habituels. »

Aux SDF et migrants
Ce qui suppose un lourd travail avec les éditeurs et pose deux questions principales : l’obstacle de la langue (la plupart des migrants ne lisent pas le français) et le coût. En effet, il ne faut pas perdre de vue que l’édition est une industrie qui a du mal à être rentable, quand elle ne joue pas tout simplement sa survie.
via Comment éviter qu’un livre sur quatre soit détruit

4 commentaires

  1. carnetsparesseux

    lu quelque part que certains livres ne sont pas produits pour être vendus : leur simple rotation entre éditeur/libraire/broyeuse rapporte de l’argent à l’éditeur (qui taxe le libraire, j’imagine).
    donc pas la peine de faire des frais de promotion ou de stockage….
    il y a quelque chose à revoir dans le système, c’est sûr….

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s