En passant

L’hymne à la forêt

Après avoir traversé une plaine brûlée du soleil, je les rencontre, ils m’accueillent...

Après avoir traversé une plaine brûlée du soleil je les rencontre. Ils m’accueillent, je me repose, je me rafraîchis, ils murmurent à mon oreille des chants d’oiseaux. Ils sont ma famille.
Signez la pétition pour défendre les arbres : Demandez aux maisons d’édition de défendre la liberté d’expression et les forêts ! 

Pour en savoir plus :  Climat, ce que nous apprennent les forêts

« Penser, c’est chercher des clairières dans une forêt. » — Jules Renard

Enregistrer

0 comments on “L’hymne à la forêt

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :