Né un 31 mai 1819, Walt Whitman était un grand poète

Par ce mouvant océan la foule une petite goutte a plu sur moi
Qui m’a chuchoté Je t’aime et bientôt je mourrai,
J’ai accompli ce long voyage pour te voir simplement, te toucher,
Tant j’avais crainte de mourir sans te connaître,
Tant j’avais crainte de te perdre dans l’au-delà.

— Walt Whitman, Feuilles d’herbe

Article : Découvrir Walt Whitman par ses manuscrits

Et toi mer
Feuilles d’herbe – Chanson de moi-même

Mise en page des Textes ©Marie an Avel

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s