Dialogue photos/textes

Sous les nuages errants…

SequoiaLe souvenir du temps nomade fait battre mon coeur, les Cheyennes, les Lakotas…
Il n’y avait pas de murs, pas de frontières, les peuples des chemins vivaient sous les nuages errants…
Peuples de la terre, passagers du ciel, ils se rassemblaient et se comprenaient.
Loin des lois qui régissent le monde .
Ivres parmi l’écume inconnue des cieux…

Mots dont je ne connais plus l’auteur, mots notés sur un carnet pour ne pas les oublier, pour les partager un jour comme celui-ci…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

4 comments on “Sous les nuages errants…

  1. Bienvenue sur WordPress

    J'aime

  2. […]Les arbres parlent plusieurs langues
    Selon l’essence, le ciel, l’endroit
    Le bois de l’un prononce mangue
    Le bois de l’autre dicte la noix
    La langue du bois, la langue du bois
    Et quand ses branches se déchaînent
    Quoi de plus beau qu’un bois d’ébène
    Qui offre le fruit de la joie
    La langue du bois[…]
    Claude Nougaro

    J'aime

  3. Merci à vous.

    J'aime

  4. Un poète ! Un chanteur qui a accompagné bien souvent mes humeurs de lycéenne à l’internat…
    « Sur l’écran noir de mes nuits blanches… » – « Une petite fille qui court dans une ville… » – « Un été où je venais d’atteindre mes 14 ans… »

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :