Au crible de la vie fais passer le ciel pur

[…] Le seul rêve des innocents
Un seul murmure un seul matin
Et les saisons à l’unisson
Colorant de neige et de feu
Une foule enfin réunie.

Paul Eluard

4 commentaires

  1. fannysheper

    C’est très beau ! Je ne connaissais pas ce poème d’Eluard.
    C’est très parlant, surtout après ce qui c’est passé le 7 janvier.
    « colorant de neige et de feu
    une foule enfin réunie…. »
    Merci pour la découverte !
    fanny
    fannysheper.wordpress.com

    Aimé par 1 personne

  2. Marie an Avel

    La poésie a ce don de décrire avec pertinence ce qui reste parfois invisible pour les yeux. Elle parle à ce qu’il y a de plus sensible en nous et nous rapproche de l’univers tout entier. J’ai vu rapidement que tu faisais de la poésie, j’irais faire une balade sur tes pages, c’est toujours agréable de rencontrer un barde…

    J'aime

  3. Asphodèle

    Magnifique ce poème d’Eluard et après ce qui s’est passé, la poésie nous semble un refuge, une évidence… Elle aussi a le pouvoir de réunir les hommes autour d’un même élan…. Heureusement qu’il n’y a pas que les drames qui le permettent ! 😉

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s